Pages

Ads 468x60px

mardi 10 mars 2009

Watchmen - Analyse accueil et Box Office

Watchmen semble profiter d'une plutôt bonne réputation, principalement due au fait que ces personnages sont bien moins médiatisés que d'autres. Je me souviens encore de Benjamin, qui, sortant de The Dark Knight, me disait qu'il "en avait marre de ces films de super-héros". Alors qu'il sortait du film ultime en la matière, polar dépressif tendu comme un film de Michael Mann, on est d'accord. Et alors que l'année dernière, on pouvait aussi se faire écraser par Hulk et Iron Man jusqu'à finr par s'en foutre complètement, Watchmen arrive ici à point nommé. Avec ces costumes criards, sa promo abusée et à côté de la plaque par rapport à la BD (je ne vois que des affiches de Laurie, la fille qui "aime sortir faire des bêtises à 3h du mat") et ses héros méconnus, Watchmen a quand même de la gueule aux yeux des gens. J'entends moins de personnes se plaindre de ce film que d'un Batman ou d'un Iron Man (au demeurant très sympathique grâce à Robert Downey Jr)

Reste que le film a quand même un peu de mal à démarrer.
- Aux Etats-Unis d'abord, où comptant marcher sur le succès de 300 (précédent film de Zack Snyder), la Warner a sorti le film au mois de mars pour capitaliser sur un succès (gagné d'avance ?) avant la saison des blockbusters. Au terme de son premier week-end d'exploitation, Watchmen remporte "seulement" 55,7 millions de dollars quand 300 en rapportait au même moment 70,9.
Watchmen est sans doute désavantagé par sa durée (2h43) et sa classification R (interdit aux moins de 17 ans), qui si elle n'a pas fait mal au moment de 300, commence à se faire sentir.
Reste que toutes les séances en Imax étaient complètes les premiers jours, comme pour The Dark Knight.

- En France, le public naturellement peu enclin à se tourner vers ce genre de production a préféré Harvey Milk pour son démarrage (mercredi 4 mars) en région parisienne ! Eh ouais, Sean Penn a mieux démarré que Watchmen !
La tendance s'est depuis inversée avec les premiers chiffres cumulant les résultats partout en France. Mais 329 000 spectateurs en 5 jours, ça reste trèèèèèès peu pour un film de cette envergure. Deux raisons à cela : les palmarès conjoints des Oscars et des Césars, tombés à une semaine d'intervalle, provoquant un retour à la fréquentation sur certains films (Fuck Slumdog Millionaire !) et le carton naturel de certains films français que je ne nommerai pas, poursuivant leur petit bout de chemin (Fuck Sophie Marceau !)

En attendant je le verrai enfin demain, en VO. Hourra.

2 commentaires:

Graphonik a dit…

tu fais comment pour le voir en VO ? Paris ?
Et arrête avec slumdog millionnaire ! tu l'as même pas vu :p

mrWak a dit…

Perso j'ai calé un séjour à Rennes à ce moment-là pour joindre l'agréable et... l'agréable.
Fuck Slumdog anyway :)